FANGBECHERSPIEL

Bois, cordelette, laque polyuréthane, caisses en sapin
110 x 60 x 100 cm
Fangbecherspiel, Agence Hula-Hoop, Lyon, 2013

A travers son exposition « Fangbecherspiel » (Bilboquet en allemand), Rodolphe Montet interroge l’ambiguïté de la relation qu’entretient l’homme avec les armes à feu.
Entre fascination et répulsion, la société moderne dénonce la prolifération des armes tandis que ses médiums les plus populaires (cinéma, télévision, bande-dessinés, jeux-vidéo…) jouent continuellement de leurs attractivité.
En re-visitant des formes d’armes diverses telles que les obus, les missiles ou les grenades, Rodolphe Montet nous confronte plus largement à notre rapport à la violence, à notre étrange façon de l’associer plus ou moins consciemment aux sphères du ludique et du sexuel…

 Antoine Renoux